Au relais, il est fréquent de monter au-dessus du point d'ancrage, notamment pour aller mousquetonner le premier point tout en restant vaché.
Une chute de facteur 2 sur le relais peut alors se produire.
C'est pourquoi votre lien au relais doit toujours être dynamique.
Il ne faut jamais utiliser d'anneau de sangle, surtout en Dyneema, le risque d'arrachage du point d'ancrage ou de rupture de la sangle étant réel.